KROUM L'ECTOPLASME

de Hanokh Levin

Traduction : Laurence Sendrowicz (Editions Théâtrales)

Mise en scène : Guy Freixe

Création : 2008

1/8

© Laurencine Lot

Kroum rentre chez lui, après avoir tenté de faire fortune hors de son quartier. Il rentre bredouille, il n'a rien fait, rien gagné, il n'a rencontré personne, il n'a même rien à raconter. Il retrouve dans ce quartier de Tel-Aviv ceux qu'il avait quittés : Tougati l'affligé, Shkitt le taciturne, Trouda la bougeotte, Doupa la godiche, Takhti le joyau, Tswitsa la tourterelle... Et les voisins, Dulcé et Félicia, sa femme. Kroum, "l'ectoplasme" retrouve aussi sa mère. Cette pièce met en scène les destins croisés de ces personnages. Doupa se mariera avec Tougati, qu'elle n'aime pas. Trouda épousera Takhti, qu'elle n'aime pas non plus, et aura un enfant. Kroum, lui, n'épousera personne, au grand désespoir de sa mère. Plus encore que les autres personnages, Kroum semble n'être que le spectateur de sa propre vie. Tout le long de la pièce, il va pourtant tenter vainement de tomber amoureux, d'éviter le jugement de sa mère, et d'écrire un roman. Tout cela sans succès, évidemment. Mais il n'est pas le seul dans ce cas. Levin nous plonge parmi une assemblée de joyeux perdants, qui tentent pourtant de changer de condition et de se rapprocher du monde de leurs rêves, tout cela au rythme de deux mariages et de deux enterrements.

 

Avec :

François Accard

Alain Carnat

Gatienne Engélibert

Renato Giuliani

Valérie Haltebourg

Zsuzsanna Varkonyi

 

Collaboration dramaturgique : Jean-François Dusigne

Scénographie : Laurence Bruley

Costumes : Sylvie Martin Hyska

Teintures : Ysabel de Maisonneuve

Maquillage et perruques : Maria Adelia

Réalisation des pantins : Ma Fu Liang

Composition musicale : Bruno Girard

Création lumières : Pierre Peyronnet

Assistant à la mise en scène : Renato Giuliani

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • LinkedIn