LA SAVETIÈRE PRODIGIEUSE

de Federico Garcia Lorca

Traduction : Carlos Pradal et Jean-Jacques Préau

Mise en scène : Guy Freixe

Création : 1997

1/3

© Théâtre du Frêne

Tension et opposition rythment toute la pièce et se retrouvent chez les deux protagonistes de la fable. La savetière, « âme inéclose », est l’image de l’incomplétude qui ressent profondément la détresse du « papillon noyé dans l’encrier ». Tout en elle refuse de se soumettre à la dure loi de la réalité. Le savetier, lui, est tellement ancré dans le réel qu’il n’en décolle pas. Il s’y englue. La pièce les amènera à parcourir un tel chemin qu’ils en arriveront à découvrir la richesse de ce qu’apporte, pour chacun, l’autre monde ; tendant ainsi vers ce dépassement des contraires où rêve et réalité, fantasme et présence des êtres, s’équilibrent.

C’est cette universalité de la fable qui nous a séduit et sa mise en forme qu’en a fait l’auteur en rapprochant théâtre et poésie.

 

Avec :

François Accard, Prologue et Don Merle

Alain Batis, l'Alcade et le Deuxième Jeune Homme, en alternance

Alain Carnat, l'Alacade et le Deuxième Jeune Homme, en alternance

Lavinia Centrone, la Savetière

Virginie Colemyn, la Voisine en Rose

Sophie Le Corre, l'Enfant et la Voisine en Jaune

Patrick Palmero, le Savetier

Stephen Szekely, le Jeune Homme

Régine Trieau Öztürk, la Voisine en Violet

 

Assistants à la mise en scène : Renato Giuliani

Création musique : Pedro Soler et Fawzi al Aïdy

Scénographie et costumes : Isabel Duperray

Costumes : Carmen Canillas

Maquillage : Cécile Kretschmar

Création lumière : Norbert Richard

Travail corporel : Maricarmen Garcia

Technique : Norbert Richard et Esteban Sanchez