MAX GERICKE

de Manfred Karge

Traduction : Michel Bataillon

Mise en scène : Guy Freixe

Création : 1996

1/2

© Théâtre du Frêne

26 tableaux comme autant de cartes à jouer, racontent Ella-Max Gericke, ce personnage hybride travaillé et traversé par l’histoire de plus d’un demi-siècle.

Sur un mode de jeu transposé – qui a à voir avec l’outrance clownesque – et dans un espace évoquant la piste de cirque, voici la tragique histoire de celle qui dut, pour tenter de passer au travers des embûches de l’Histoire, renier son nom, son sexe, son corps.

 Ella-Max Gericke possède l’énergie farouche de ceux qui sont dans la survie.

Elle appelle, elle dérange, elle questionne.

 

 

Avec :

Valérie Haltebourg

 

Assistanat à la mise en scène : Alain Batis

Conseil littéraire : Maurice Taszman

Scénographie et costumes : Isabel Duperray

Création musicale : Jean-Louis Mechali

Création lumières : Pierre Peyronnet