PLEURER POUR RIRE

de Marcel Sabourin

Mise en scène : Guy Freixe

Création : 1990

1/5

© Alain Farrès

© Éric Mahoudeau

© L. Bardi

La pièce met en scène trois clowns : Môa, Sôa, Tôa, un dimanche, au moment où s’annonce la visite de la Tante Eille-Là ! D’entrée de jeu, Môa éprouve un gros chagrin à la mort de son petit chien Shado. Mais elle ne peut l’exprimer car Tôa – son tyran intérieur – lui fait croire qu’elle restera petite si elle pleure !

Tôa est un faux sage monté sur des échasses. Môa lui obéit, mais ravaler son chagrin la rend triste et malade. Qui va pouvoir l’aider ?

Son double, Sôa ! sa propre image qui prend vie de façon magique dans le miroir. Elle, elle aime rire et pleurer, faire des cabrioles sur le lit, s’amuser comme une folle. Face à cette alliance comment va réagir Tôa, ce faux géant qui aime que tout soit « Prop peop propre » ?

 

Avec :

Alain Batis

Gatienne Engélibert

Sylvie Mazzei ou Valérie Haltebourg en alternance

 

Assistanat à la mise en scène : Nicole-Eva Morin

Scénographie : Roberto Moscoso

Construction décor : Alain Farrès

Costumes : Ysabel de Maisonneuve

Conception masques : Erhardt Stiefel

Création musicale : Jean-Louis Mechali

Réalisation bande son : Jacques Labarrière

Création lumières : Vincent Monnier